Stratégies de la main-d'œuvre

Vers une stratégie de la main d'œuvre pour le secteur

Réalisée de janvier 2007 à juin 2009, l’Étude sur la main-d’œuvre a permis de comprendre à partir de données probantes le secteur communautaire ainsi que ses besoins RH, et de jeter les bases d’une stratégie de la main-d’œuvre dont l’objectif est de s’assurer que le secteur a accès aux personnes et aux compétences nécessaires. Ce projet a bénéficié de la sagesse et du temps que lui ont consacré le comité directeur, qui l’a guidé de façon soutenue, ainsi que bon nombre de personnes qui ont participé aux dialogues et aux discussions qui en ont parsemé le parcours.

La première phase de l’étude a mis en lumière la main-d’œuvre du secteur. Grâce à la pensée d’experts reconnus, de chercheurs et de représentants d’organisations d’intervenants, l’étude a pu cerner les tendances et les exigences qui déterminent les besoins du secteur pour ce qui est des personnes et des compétences, ainsi que les facteurs qui ont une incidence sur la capacité du secteur à recruter les personnes dont il a besoin.

EMS - Rapport 1 Vers une stratégie de la main-d'œuvre pour le secteur bénévole et communautaire
Résumé
Rapport


On peut trouver plus d’information sur le deuxième rapport de l’étude à la section traitant de l’information sur le marché du travail. Dans la troisième phase, le comité directeur a formulé des recommandations en guise de point de départ pour s’attaquer aux défis du secteur en matière de main-d’œuvre.

Labour Force Study - Report #3 Vers une stratégie de la main-d'œuvre pour le secteur bénévole et communautaire
Recommandations
Au service d'une mission Au service d'une mission
Ce document expose le contexte qui permettra à notre secteur d'adopter une nouvelle orientation stratégique en ce qui concerne sa main-d’œuvre.


Initiatives sur la main-d’œuvre au Canada

La présente section vise à faire connaître les initiatives menées au Canada à l’échelle provinciale et sous-sectorielle. Nous croyons que cette information contribuera à l’élaboration et à la mise en œuvre d’autres initiatives en faveur de la main-d’œuvre, tout en renforçant le succès des initiatives déjà lancées. Les promoteurs de ces initiatives font régulièrement des mises à jour sur les progrès réalisés; en visitant les sites Web présentés ci-dessous, on pourra obtenir des renseignements récents sur ces initiatives.

Colombie-Britannique
Alberta
Saskatchewan
Manitoba
Ontario
Québec
Nouveau-Brunswick
Nouvelle-Écosse
Terre-Neuve-et-Labrador

Colombie-Britannique

Government Non Profit Initiative (site Web en anglais seulement)

L’initiative GNPI (Government Non Profit Initiative) est née d’une conviction commune que le gouvernement et le secteur communautaire (ensemble ainsi qu’à l’échelle des ministères concernés et des organisations communautaires) peuvent être des partenaires pour améliorer le bien-être collectif. Les deux secteurs peuvent accomplir davantage en menant une action concertée qu’en travaillant chacun de leur côté.

Depuis le lancement de l’initiative GNPI en 2007, les grands champs d’action prioritaires consistent à renforcer les capacités du secteur communautaire (particulièrement en matière de RH), améliorer les relations dans le domaine des activités et des finances, et assainir le climat afin de favoriser l’innovation sociale.

En ce qui a trait au renforcement des capacités RH, l’initiative GNPI a travaillé à l’établissement d’un partenariat pour le marché du travail (Labour Market Partnership, ou LMP) avec la Vancouver Foundation, et a soutenu l’élaboration d’outils d’IMT et d’un plan stratégique RH (HR Strategic Plan). L’initiative GNPI s’efforce de faire mieux connaître à tout le secteur les enjeux liés à la main-d’œuvre et de fournir un mécanisme de suivi des politiques.

L’initiative GNPI a offert un nouveau programme de formation qui réunit des représentants du gouvernement et des fournisseurs communautaires de services sociaux, afin de faire connaître les processus liés aux marchés publics et d’indiquer comment avoir accès aux possibilités de marchés avec le gouvernement.

Labour Market Partnership (site Web en anglais seulement)

Le partenariat pour le marché du travail (Labour Market Partnership, ou LMP), soutenu par la Province de Colombie-Britannique et géré par la Vancouver Foundation, relève les enjeux RH du secteur communautaire. Ce partenariat met l’accent sur quatre domaines clés :

  • Plan stratégique RH
  • IMT sur le secteur communautaire de la Colombie-Britannique
  • Financement de projets
  • Plan de durabilité (qui s’ajoute au montant initial de 5 M$ versé par le gouvernement de la Colombie-Britannique par l’entremise des fonds du LMP)

On a mis sur pied un conseil d’employeurs du secteur communautaire (Non-Profit Sector Employers’ Council) afin de guider le travail du LMP. Ce travail s’effectue dans le contexte de l’initiative GNPI.

Parmi les projets récents (voir les rapports en ligne) :

  • Sommet RH pour les Autochtones (Indigenous HR Summit)
  • Faisabilité d’offrir des services RH partagés aux organisations communautaires du Nord de la province
  • Faisabilité d’offrir des services RH partagés aux organisations de taille moyenne ou grande en milieu urbain

Étude de cas : Des organismes communautaires forment une coopérative pour affronter la nouvelle réalité de financement

Alberta

Alberta Nonprofit Workforce Council (site Web en anglais seulement)

Le forum provincial WorkforceConnect aborde les enjeux du secteur communautaire en ce qui a trait à la main-d’œuvre, en mobilisant divers intervenants. Il s’agit d’une initiative de l’Alberta Nonprofit Workforce Council (ANWC), un groupe diversifié qui collabore en vue de trouver des solutions à long terme aux enjeux liés à la main-d’œuvre du secteur.

L’ANWC coordonne la mise en place d’une stratégie de la main-d’œuvre à l’échelle de la province et du secteur (A Workforce Strategy for Alberta’s Nonprofit and Voluntary Sector).

WorkforceConnect souligne et soutient l’excellent travail en cours pour développer une main-d’œuvre très performante et durable. Les ressources actuellement affichées sur le site Web comprennent une vidéo qui présente le secteur comme choix de carrière et qui expose son impact.

WorkforceConnect est une plateforme guidée et animée par la Calgary Chamber of Voluntary Organizations et par la Edmonton Chamber of Voluntary Organizations, à l’invitation du gouvernement de l’Alberta. On retrouve aussi à Edmonton et à Calgary des initiatives propres à ces villes et régions.

L’Alberta a été un chef de file dans le secteur en mettant en place une structure et en travaillant avec le gouvernement. Dans cette province, le défi consiste à soutenir les efforts grâce à un financement unique pour des projets. Des discussions sont en cours avec le gouvernement concernant l’intérêt de ce dernier pour l’information sur le marché du travail et les possibilités de financement, en s’appuyant sur le travail et l’expérience d’autres provinces.

Calgary Chamber of Voluntary Organizations (site Web en anglais seulement)

La Calgary Chamber of Voluntary Organizations mène et soutient de nombreuses initiatives en faveur du développement de la main-d’œuvre, dont la Calgary HR Initiative (CHRI) qui offre aux organisations communautaires locales une aide pratique et qui sert de secrétariat à l’Alberta Nonprofit Workforce Council.

En plus de faciliter la collaboration, la CHRI élabore des stratégies et des programmes en vue de soutenir des pratiques efficaces de gestion RH pour ainsi renforcer à Calgary les capacités du secteur communautaire des services à la personne.

La CHRI est une initiative conjointe des organisations communautaires locales, des bailleurs de fonds, des réseaux de services à la personne et des gouvernements — des intervenants qui se consacrent à la recherche de solutions viables, à court et à long terme, en vue de relever les enjeux RH.

Edmonton Chamber of Voluntary Organizations (site Web en anglais seulement)

La Edmonton Chamber of Voluntary Organizations (ECVO) offre des services de renforcement des capacités aux organisations communautaires de la région d’Edmonton.

De plus, la ECVO est un membre fondateur de l’Alberta Nonprofit Workforce Council, et un chef de file provincial pour le soutien et la promotion des activités liées à la stratégie albertaine en faveur de la main-d’œuvre communautaire (A Workforce Strategy for Alberta’s Nonprofit and Voluntary Sector), dans la région d’Edmonton et dans le Nord de l’Alberta.

La ECVO contribue activement à l’amélioration des connaissances et des pratiques RH au sein des organisations communautaires, travaille à la promotion et à la diffusion d’outils, de ressources et d’information, et sert d’intermédiaire pour l’établissement de liens, le réseautage et l’accès aux possibilités, afin d’aider les organisations à faire face à leurs défis relatifs à la main-d’œuvre.

Manitoba

Manitoba Federation of Non-Profit Organizations Inc. (site Web en anglais seulement)

La Manitoba Federation of Non-profit Organizations (MFNPO) est l’un des 18 conseils sectoriels de ressources humaines du Manitoba.

En tant que conseil sectoriel provincial pour le secteur communautaire du Manitoba, la MFNPO se consacre au développement de la main-d’œuvre du secteur communautaire manitobain en menant diverses initiatives visant à renforcer la main-d’œuvre, dont le développement des compétences, l’IMT, les services partagés, les carrefours RH et d’autres activités d’apprentissage collectif.

De plus, la MFNPO participe à la recherche réalisée par le secteur et qui oriente l’élaboration des politiques provinciales, ce qui a permis de lancer au Manitoba un projet pilote pluriannuel. Grâce à diverses activités et à des outils de réseautage, la MFNPO s’efforce de définir l’impact collectif que doit produire le secteur communautaire au Manitoba.

La MFNPO poursuit trois projets de développement de la main-d’œuvre :

  • Développement des compétences des professionnels du secteur communautaire
  • Services partagés dans le cadre d’un carrefour RH
  • Initiatives d’IMT disséminées dans la province, en régions rurales ou urbaines

En février et mars 2012, la MFNPO a tenu un colloque consacré à l’impact collectif (Collective Impact Colloquium). Ce colloque voulait offrir la possibilité d’explorer l’avenir du secteur communautaire, selon le point de vue des participants — des membres de sa main-d’œuvre — en laissant de côté les difficultés passées et les solutions à court terme. Les défis ont été abordés sous l’angle d’approches novatrices en tenant compte de la recherche portant sur la démographie et sur le marché du travail, afin d’imaginer divers résultats découlant du développement de la main-d’œuvre du secteur communautaire au Manitoba.

Saskatchewan

La Saskatchewan a formé un groupe de dirigeants communautaires de Regina et de Saskatoon afin d’examiner la question de la planification de la main-d’œuvre pour le secteur communautaire.

Les 5 et 6 novembre 2012, le secteur s’est réuni lors d’un sommet pour le réseau des organisations communautaires de la province, le Saskatchewan Network of Non-profit Organizations Summit. Venant de diverses régions de la province, des dirigeants ont étudié les opportunités pour l’avenir du secteur communautaire en Saskatchewan.

Le sommet a permis d’aborder la planification en ce qui a trait aux RH et à la main-d’œuvre, ainsi que la nécessité de développer l’IMT concernant le secteur communautaire.

Étude de cas : Plan RH pour la Saskatchewan Coalition of Mobile Crisis Units

Ontario

Ontario Nonprofit Network (site Web en anglais seulement)

L’Ontario Nonprofit Network (ONN) a pour mandat de communiquer et de collaborer avec les organisations communautaires qui œuvrent dans l’intérêt du public en Ontario, et de coordonner leur travail.

L’ONN a été créé pour plusieurs fins:

  • Recueillir, analyser et interpréter l’information concernant ce qui se passe dans l’ensemble du secteur
  • Améliorer la communication au sein du secteur
  • Travailler de façon stratégique avec les organisations communautaires et avec le gouvernement, le milieu des affaires et d’autres intervenants
  • Informer tous les ordres de gouvernement au sujet des politiques, de la législation et des pratiques qui ont un impact sur les activités du secteur
  • Développer dans le secteur le sentiment d’intérêts et d’objectifs communs, afin de renforcer le rôle des organisations communautaires en Ontario

Renouveler les capacités de la main-d’œuvre

En se fondant sur une longue tradition de collaboration et d’échange d’information entre les partenaires du secteur communautaire, l’ONN a jugé qu’il existait un consensus suffisant quant à la nécessité de créer, pour le secteur communautaire ontarien, une stratégie de renouvellement du capital humain: Human Capital Renewal Strategy(en anglais seulement), ou HCRS. L’ONN a donc communiqué avec le ministère de la Formation et des Collèges et Universités, afin d’explorer une collaboration possible pour ce projet en vertu d’une entente de partenariat pour le marché du travail en Ontario (Partenariats du marché du travail de l'Ontario), et des discussions sont en cours.

L’ONN comprend que ce programme de partenariat pour le marché du travail répartit en trois catégories les enjeux relatifs au marché du travail:

  • PlanificationRH
  • Développement économique local (emploi)
  • Adaptation de la main-d’œuvre

La stratégie HCRS traite abondamment de planificationRH, tout en prenant en compte de façon significative les deux autres catégories qui en sont le complément.

Étude de cas : L'organisme Reena comble des lacunes en matière de ressources humaines grâce à un programme d'études spécialisé

Québec

Comité sectoriel de main-d’œuvre, économie sociale et action communautaire

Au Québec, dans le secteur communautaire et dans le secteur de l’économie sociale, on s’intéresse de plus en plus aux enjeux liés aux emplois rémunérés, notamment la relève et la planification de la relève. Cette situation est due en grande partie au travail du Comité sectoriel de main-d’œuvre, de l’économie sociale et de l’action communautaire (CSMO-ÉSAC), un organisme communautaire mis sur pied il y a quinze ans, et dont le mandat consiste à relever les enjeux liés aux emplois rémunérés au sein des organisations communautaires et des entreprises de l’économie sociale.

Le CSMO-ÉSAC effectue un travail considérable au sujet des initiatives de la main-d’œuvre menées au Québec. Sur son site Web, il procède fréquemment à des mises à jour pour faire connaître les plus récents développements dans ce domaine.

Le Conseil RH, en collaboration avec le CSMO-ÉSAC, a publié sur son site Web, à la section « Diversité au travail » d’infoRH, le document suivant : Guide pratique pour les gestionnaires du secteur d'emploi de l'économie sociale et de l'action communautaire — Les travailleuses et travailleurs expérimentés : une valeur ajoutée!

Nouveau-Brunswick

Le Centre du bénévolat du Sud-Est du Nouveau-Brunswick inc.

Le Centre du bénévolat du Sud-Est du Nouveau-Brunswick inc. (le Centre) est notre principal contact pour le projet Renforcer la cohésion. En ce moment, la planification de la main-d’œuvre est largement intégrée au travail du Centre; au Nouveau-Brunswick, aucun groupe ne se consacre spécifiquement à cette question.

Le Centre déploie aussi beaucoup d’efforts afin de créer un espace partagé pour le secteur communautaire.

Le travail du Centre inclut la gestion RH en ce qui a trait aux bénévoles, ainsi que la formation pour les employés de soutien et pour les préposés aux soins.

Nouvelle-Écosse

Federation of Community Organizations (site Web en anglais seulement)
Phoenix Youth Programs (site Web en anglais seulement)

En 2008, la Federation of Community Organizations (FOCO) et Phoenix Youth Programs ont conclu un partenariat afin d’entreprendre une recherche sur la main-d’œuvre du secteur communautaire en Nouvelle-Écosse.

Grâce au financement octroyé par le gouvernement de la Nouvelle-Écosse par l’entremise du ministère du Travail et de l’Enseignement supérieur, on a rédigé et publié le rapport At the Same Table : Developing the non-profit sector in Nova Scotia. Ce rapport précise les résultats de la recherche menée à la faveur de groupes de discussion auxquels ont participé 150 participants de la province, et de plus de 20 entrevues avec d’éminents spécialistes. Le rapport présente de l’information sur la main-d’œuvre et identifie des enjeux importants auxquels sont confrontées les organisations communautaires de la Nouvelle-Écosse.

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a établi le Voluntary Sector Professional Capacity (VSPC) Trust, sous la direction d’un conseil d’administration. Le VSPC Trust a fourni un financement de 800 000 $ pour soutenir des organisations communautaires qui ont entrepris divers projets et initiatives en vue de répondre aux besoins de formation et de renforcement des capacités du personnel rémunéré.

Un nouveau conseil sectoriel pour le secteur communautaire de la Nouvelle-Écosse

Ces dernières années, les organisations communautaires de la Nouvelle-Écosse ont exprimé le besoin d’un organisme provincial qui aiderait à renforcer le secteur.

Des consultations menées par Phoenix Youth Programs et par la FOCO l’année dernière ont confirmé qu’il existait une volonté à cet égard. Au printemps dernier, des membres du secteur communautaire ont été sondés de façon plus approfondie concernant la possibilité de jeter les bases de cet organisme, en mettant l’accent sur les enjeux relatifs à la main-d’œuvre et aux ressources humaines dans le secteur communautaire.

Grâce aux commentaires reçus de groupes et de particuliers de la province, une proposition de financement a été présentée au programme des conseils sectoriels, au ministère du Travail et de l’Enseignement supérieur, et on est optimiste quant à la constitution de cette nouvelle entité qui pourrait voir le jour au début de 2013. On cherche pour le moment à recruter des membres pour le premier conseil d’administration.

Étude de cas : Trois projets financés par le Voluntary Sector Professional Capacity Trust de Nouvelle-Écosse

Terre-Neuve-et-Labrador

Newfoundland and Labrador Housing and Homelessness Network (site Web en anglais seulement)

Terre-Neuve-et-Labrador a choisi une approche sous-sectorielle en faveur de la planification de la main-d’œuvre dans le secteur communautaire, et cette approche a tout récemment été axée sur le secteur des services de soutien au logement et des services aux itinérants.

La Province a mis sur pied un groupe de travail pour les services d’aide à l’adaptation de l’industrie (Industrial Adjustment Services Working Group), pour le secteur des services de soutien au logement et des services aux itinérants, afin :

  • d’orienter le développement d’un modèle de formation et de perfectionnement professionnel, adapté aux besoins du secteur
  • d’élaborer une stratégie de communication et de promotion pour faire connaître de façon positive le secteur des services de soutien au logement et des services aux itinérants, en mettant en lumière son importance, son professionnalisme et ses possibilités de carrière

Un rapport a été publié : Report of the Industrial Adjustment Services Working Group on Newfoundland & Labrador’s Supportive Housing and Homelessness Services Sector Phase II; ce rapport, qui présente un résumé des activités et des réalisations du groupe de travail, peut être téléchargé à la section Reports du site Web (en anglais seulement).

Le travail de ce sous-secteur oriente les possibilités de formation et de perfectionnement professionnel pour le secteur communautaire élargi, y compris par la constitution d’un centre de formation. En lien avec le Voluntary and Non-Profit Secretariat, du gouvernement provincial, le mandat consiste à renforcer et à soutenir la contribution du secteur bénévole et communautaire au bien-être de toutes les communautés de la province.

Le Newfoundland and Labrador Housing and Homelessness Network (NLHHN) a entrepris en 2008 une étude sur le recrutement, la rétention et les besoins de formation de la main-d’œuvre du secteur terre-neuvien des services de soutien au logement et des services aux itinérants. Cette étude s’est poursuivie dans une seconde phase, en 2009, afin d’élaborer des outils de communication pour faire connaître le secteur aux recrues potentielles, et afin de concevoir pour le secteur un modèle de prestation de la formation et des programmes d’études.

Le NLHHN a également noué un partenariat avec le Conseil RH pour le secteur communautaire, en 2008–2009, pour tenir à Terre-Neuve un forum régional portant sur les recommandations du Conseil RH en faveur de la main-d’œuvre.

Étude de cas : NL housing & homelessness network